Les propriétaires se demandent souvent : comment avoir le meilleur tarif assurance chat ? Il suffit de suivre quelques astuces.

Couvrir les arrières

L’assurance pour chat n’a qu’un seul objectif. Couvrir les dépenses, parfois onéreuses, en matière de soins médicaux pour les félidés. En effet, depuis quelques années, les techniques vétérinaires se sont améliorées. Du coup, les tarifs ont aussi connu une hausse. En plus, le nombre d’éleveurs de chat allant en croissance, la demande a suivi cette tendance. Quand la demande s’améliore les prix commence à flamber. Au grand bonheur des médecins pour matou. Pas encore assez pour obliger les plus de 70 % de propriétaires de chat d’aller faire assurer leur animal. Les chiffres le confirment. Il y a environ 65 millions d’animaux domestiqués en France, chiens, chats, chevaux, oiseaux… Seuls 6% sont couverts par une assurance.

Donc, c’est pour ne pas être pris de court que l’assurance chat est utile pour le propriétaire. Par exemple, un félidé a été victime d’un accident. Il est emmené d’urgence chez le vétérinaire. Après le diagnostic, une opération chirurgicale est nécessaire. Coût total : 970 euros. S’il a contracté une assurance, il n’aura pas de souci à se faire. Il sera remboursé à partir de 50 % selon l’offre à laquelle il s’est souscrit. Mieux, le remboursement peut même aller jusqu’à 100 %. Au cas où il y aurait des suivis médicaux après l’opération, l’assurance les couvre aussi. Du coup, ses dépenses peuvent avoisiner les 1 000 euros. Sans une assurance, il doit payer de ses poches. Une pilule difficile à digérer sans être couverte. La grande question est donc : comment avoir le meilleur tarif assurance chat ?

Répondre à la question : comment avoir le meilleur tarif assurance chat ?

Pour trouver l’assurance chat adéquate, il faut faire des recherches. Y passer quelques jours ne sera pas de trop. Le propriétaire a le choix entre faire le tour de chaque bureau des compagnies d’assurance. Ou bien, il peut faire des recherches sur Internet. De toute façon, les deux méthodes partent d’un seul objectif : comment avoir le meilleur tarif assurance chat ? Le souscripteur doit cependant savoir quelques conditions. D’abord, le chat ne doit pas être âgé de moins de trois mois. L’âge idéal se situe entre 2 et 10 ans. Au-delà, la compagnie peut réduire les garanties voire refuser la demande du client. Un animal en fin de vie est délicat en matière d’assurance santé. Les assureurs pensent qu’il est plus exposé aux maladies et aux accidents. Donc, générant beaucoup de dépense de couverture.

D’autres conditions entre en compte auprès des assureurs. Le félidé doit être tatoué ou munie d’une puce électronique. Aussi, le souscripteur doit posséder le certificat médical attestant la bonne santé du minet. Il faut l’avouer, une compagnie ne prendra jamais le risque de couvrir un animal malade. Sauf dans des cas bien définis dépendant de la négociation qui se fera entre le client et l’établissement d’assurance.

Poster un commentaire